Accueil > Manuel Gifsicle

Manuel Gifsicle

Article original écrit par Eddie Kohler et accessible ici.
Traduction par , publiée le 07 novembre 2011.
Licence : Cette traduction est mise à disposition sous un contrat Creative Commons Creative Commons License

manipule des images et animations GIF

SYNOPSIS

gifsicle [options, trames, nom-de-fichiers] ...

DESCRIPTION

gifsicle est un puissant programme en ligne de commande pour créer, éditer, manipuler, et obtenir des informations sur les images et animations GIF.

INTRODUCTION

En exécutant le programme sans option, gifsicle agit comme un filtre : vous lui fournissez un GIF sur l'entrée standard, et il écrit ce GIF sur la sortie standard. Cela signifie que ces deux commandes sont équivalentes:

gifsicle <in.gif> out.gif
gifsicle <in.gif | gifsicle | gifsicle> out.gif

Pas très intéressant. La plupart du temps vous allez demander à gifsicle de modifier les fichiers d'entrée en lui passant des options en ligne de commande. L'option -i, par exemple, permet d'entrelacer les fichiers d'entrée:

gifsicle -i < pic.gif > interlaced-pic.gif

Pour écraser les fichiers GIF, vous devez utiliser l'option --batch. Avec l'option --batch,, gifsicle va modifier les fichiers que vous spécifiez au lieu d'écrire un nouveau fichier sur la sortie standard. Pour entrelacer tous les fichiers GIF du répertoire courant, vous pourriez faire:

gifsicle --batch -i *.gif

gifsicle est très utile pour créer et manipuler des animations GIF. La façon la plus simple pour créer une animation est de renseigner plus d'un fichier d'entrée, qui seront combinés par gifsicle pour créer une animation:

gifsicle pic1.gif pic2.gif pic3.gif > animation.gif

Utilisez les options comme --delay --loopcount, et --optimize pour optimiser vos animations, voir la description des options ci dessous pour plus de détails.

L'essentiel de cette page de manuel liste les options de gifsicle et les décrit en détail. Les nouveaux utilisateurs pourraient être intéressés par la section Exemples à la fin.

CONCEPT

Cet index est destiné à vous aider à trouver les options qui font ce ce dont vous avez besoin. Les concepts sont sur ??la gauche, les options gifsicle sur la droite.

LIGNE DE COMMANDE

gifsicle prend en entrée des fichiers GIF et des options. La plupart des options débutent par un tiret (-) ou un plus (+); la sélection de trames, une sorte d'option, commence par un signe dièse (#). Tout le reste représente un fichier d'entrée GIF.

gifsicle lit et traite les fichiers GIF dans l'ordre. Gifsicle lit l'entrée standard si aucun fichier GIF d'entrée n'est donné, ou si vous saisissez le nom spécial '-'.

gifsicle quitte avec un statut 0 s'il n'y avait pas d'erreurs et avec l'état 1 dans le cas contraire.

OPTIONS

Chaque option comporte une forme longue "--longue-description'. Vous n'avez pas besoin de taper le nom en entier, juste assez de caractères pour le rendre non ambigu.

Certaines options ont aussi une forme courte, '-X'. Vous pouvez combiner les options courtes si elles ne prennent pas d'arguments: "-IIb" est équivalent à '-I -I -b'. Mais attention avec les options qui prennent des arguments: '-cblah' signifie '-c blah', et pas '-c -b -l -a -h'.

Beaucoup d'options ont également une option inverse, '--no-option', qui désactive l'option. Vous pouvez désactiver une option courte '-X' en écrivant '+X' à la place.

Options de mode

Les options de mode spécifient le type de sortie à générer. Il peut y en avoir une au plus, et elle doit précéder les fichiers d'entrée GIF.

--merge, -m
Combine toutes les fichiers GIF en entrée dans un fichier GIF animé et écrit ce fichier sur la sortie standard. C'est le mode par défaut.
--batch,-b
Modifie chaque GIF en entrée en écrasant le fichier source. (les fichiers GIF lus depuis l'entrée standard sont écrits sur la sortie standard.)
--explode, -e
Crée un fichier GIf en sortie pour chaque image de chaque fichier d'entrée. Les fichiers GIF de sortie sont nommés «xxx.000','xxx.001', et ainsi de suite, où «xxx» est le nom du fichier d'entrée (ou le nom que vous avez spécifié avec l'option '--output') et l'extension numérique est le numéro de l'image (pour une animation constituée de plusieurs images).
--explode-by-name -E
Idem que pour --explode', sauf que chaque image de l'animation est nommée 'xxx.nom' au lieu de 'xxx.numéro-de-l'image'. Le nom est définit avec l'option '--name'.

Options générales

Les options générales permettent de définir les informations que gifsicle va afficher, et ou il va écrire le résultat. Les options d'informations et --verbose peuvent être désactivées avec l'option '--no-X'.

--color-info
Identique à --info, sauf que cette option affiche aussi des informations sur les palettes de couleurs des fichiers d'entrée. '--cinfo' est un synonyme de '--color-info'.

--extension-info
Identique à --info, sauf que cette option affiche aussi sous format hexadécimal les fichiers GIF non reconnus. --xinfo est un synonyme de --extension-info.

--help,-h
Affiche l'aide.

--info,-I
Affiche une description lisible de chaque fichier GIF d'entrée sur la sortie standard, ou tout autre fichier que vous spécifiez avec l'option -o. Cette option supprime la sortie normale, et ne peut pas être combinée avec les options de mode comme --batch. Par contre, si vous passez deux options --info ou -I, la sortie standard n'est pas supprimée; les informations seront affichées sur la sortie d'erreur standard, et vous pouvez fournir une option de mode.

-o fichier
--output fichier
Ecrit le résultat du traitement dans le fichier. Le nom de fichier spécial "-" représente la sortie standard.

--verbose,-V
Affiche les informations de progression (fichiers lus et écrits) sur la sortie d'erreur standard.

--no-warnings,-w
Supprime tous les messages d'avertissement.

--version
Affiche le numéro de version de l'exécutable gifsicle.

--conserve-memory
Préserve l'utilisation mémoire au détriment du temps de traitement. Cela peut être utile si vous traitez des fichiers GIF de grande taille sur un ordinateur avec peu de mémoire.

--nextfile
Autorise les fichiers d'entrée à contenir plusieurs images GIF concaténées. Si un fichier apparaît plusieurs fois sur la ligne de commande, gifsicle lira à chaque fois une nouvelle image à partir du fichier. Cette option peut éviter aux scripts d'avoir besoin de fichiers temporaires. Par exemple, pour créer un GIF animé avec trois trames et des retards différents, vous pouvez exécuter "gifsicle --nextfile -d10 - -d20 - -d30 - > out.gif" qui écrira les trois images GIF, en séquence, sur l'entrée standard de gifsicle.

--multifile
Comme --nextfile, mais lit autant d'images GIF que possible pour chaque fichier. Cette option est destinée aux scripts. Par exemple, pour fusionner un nombre inconnu d'images GIF dans une seule animation, exécutez "gifsicle --multifile - > out.gif" qui écrira des images GIF, en séquence, sur l'entrée standard de gifsicle. Chaque sélection de trames ne s'appliquera qu'aux trames du dernier fichier de la concaténation.

Sélections de trame

Une sélection de trame indique à gifsicle quelles trames sélectionner dans le fichier d'entrée actuel. Les sélections de trame ne sont utiles que pour les animations, puisque les fichiers GIF statiques n'ont qu'une seule trame. Voici les formes reconnues par gifsicle pour les sélections de trame.

#num
Sélectionne la trame numéro num. (la première image est "#0". Les nombres négatifs compte à rebours depuis la dernière image, qui est "#-1".)
#num1-num2
Sélectionne les trames à partir de num1 jusqu'à num2.
#num1-
Sélectionne les trames à partir de num1 jusqu'à la dernière image.
#name
Sélectionnez la trame nommée name.

Par exemple :

gifsicle happy.gif

va utiliser tous les cadres du fichier 'happy.gif', tandis que

gifsicle happy.gif "#0"

n'utilisera que la première. (Notez les guillemets autour de la spécification de la trame. Le caractère «#» a une signification particulière pour de nombreux shells, donc vous pouvez avoir besoin de l'échapper.)

L'action réalisée avec les images sélectionnées dépend du mode actuel. En mode de fusion, seules les images sélectionnées sont fusionnées dans le GIF de sortie. En mode batch, seuls les trames sélectionnées sont modifiées; les autres trames restent inchangées. Dans le mode découpage, seules les images sélectionnées sont découpées en GIF de sortie.

Options de modification de trame

Les options de modification de trame permettent d'insérer une nouvelle trame dans une animation ou remplacer ou effacer des trames existantes. Certaines choses - par exemple, changer une image dans une animation - sont difficiles à réaliser avec des sélections de trame, mais facile avec les options de modification de trame.

--delete frames [frames...]
Supprimer les trames frames du fichier GIF d'entrée.
--insert-before frame other-GIFs
Insère les images GIF other-GIFs avant la trame frame du fichier GIF d'entrée.
--append other-GIFs
Ajoute les images GIF other-GIFs au fichier GIF d'entrée.
--replace frames other-GIFs
Remplace les trames frames du fichier GIF d'entrée par other-GIFs.
--done
Applique l'ensemble des modifications de trame.

Les arguments frames sont des sélections de trame (voir ci-dessus). Ces arguments se réfèrent toujours à des trames du GIF d'entrée d'origine. Ainsi, si 'a.gif' a 3 trames et 'b.gif' en a une, cette commande

gifsicle a.gif --delete "#0" --replace "#2" b.gif

va produire une animation de sortie avec 2 trames: la trame 1 de 'a.gif ', puis 'b.gif'.

other-GIFs représentent n'importe quel nombre de fichiers GIF et sélections de trame. Ces images sont combinées en mode fusion et ajoutées au fichier GIF d'entrée. Les fichiers other-GIFs sont lus jusqu'à la prochaine option de changement de trame, donc cette commande remplace la première image de 'in.gif' avec la fusion de 'a.gif' et 'b.gif':

gifsicle -b in.gif --replace "#0" a.gif b.gif

Cette commande, cependant, remplace la première image de 'in.gif' avec 'a.gif' et ensuite traite 'b.gif' séparément:

gifsicle -b in.gif --replace "#0" a.gif --done b.gif

Attention: vous ne devez pas utiliser les sélections de trame et les changements de trame sur un même fichier GIF d'entrée.

Options d'image

Les options d'image permettent de modifier des images d'entrée en changeant leur entrelacement, leur transparence ou leur recadrage , par exemple. Les options d'image ont trois formes: '--X', '--no-X' et '--same-X'. L'option '-X' définit une valeur pour la fonction, le '--no-X' désactive la fonction, et '--same-X' signifie que la valeur de la fonction est copiée à partir de chaque entrée. La valeur par défaut est toujours '--same-X'. Par exemple,-background="#0000FF" définit la couleur de fond à bleu, -- no-background supprime la couleur de fond (en la définissant à 0), et --same-background utilise les couleurs de fond existantes des images d'entrée.. Vous pouvez utiliser chaque option plusieurs fois, par exemple,

gifsicle -b -O2 -i a.gif --same-interlace b.gif c.gif

rendra le fichier 'a.gif' entrelacé, mais 'b.gif' et 'c.gif' seront entrelacés que si ces fichiers l'étaient déjà.

-B couleur
--background couleur
Définit la couleur de fond à couleur. L'argument peut avoir les mêmes formes que pour l'option --transparent ci-dessous.

--crop x1,y1-x2,y2
--crop x1,y1+widthxheight
Recadre les trames d'entrée à l'aide d'une zone rectangulaire définie. Le coin supérieur gauche de ce rectangle est (x1,y1); vous pouvez donner soit le coin inférieur droit, (x2,y2), ou la largeur et la hauteur du rectangle. Pour la forme x1,y1+widthxheight, la largeur et la hauteur peuvent être nulles ou négatives. Une dimension zéro signifie que la zone de recadrage ira jusqu'au bord de l'image; une dimension négative définira une zone de cardage en retirant des pixels par rapport au bord de l'image. Par exemple, --crop2,2+-2x-2 supprimera 2 pixels de chaque côté de l'image d'entrée. Le recadrage a lieu avant toute rotation, retournement, redimensionnement ou positionnement.

--crop-transparency
Enlève tous les bords transparents des cadres d'entrée suivants. Cela arrive après toute découpe en raison de l'option --crop. Cette option travaille avec les images d'entrée brutes; aucune option de transparence n'a pas exemple encore été appliquée.

--flip-horizontal
--flip-vertical
Retourne les trames suivantes horizontalement ou verticalement.

-i
--interlace
Active l'entrelacement.

-S widthxheight
--logical-screen widthxheight
Règle l'écran logique de sortie à widthxheight. --no-logical-screen fixe l'écran de sortie logique à la taille de la plus grande image produite, alors que --same-logical-screen fixe l'écran logique de sortie par rapport au plus grand écran logique des fichiers d'entrée GIF. --screen est un synonyme de --logical-screen.

-p x,y
--position x,y
Règle les positions des trames suivantes à (x,y). --no-position est équivalent à --position 0,0. Normalement, --position x,y positionne toutes les trames successives exactement à x,y. Cependant, si l'argument est une animation GIF e, x,y est traitée comme position de l'animation.

--rotate-90
--rotate-180
--rotate-270
Tourne les trames suivantes de 90, 180 ou 270 degrés. --no-rotate désactive toute rotation.

-t color
--transparent color
Définit la couleur color comme transparente pour les trames suivantes. color peut être un indice de la palette de couleurs (0-255), une spécification de couleur au format hexadécimal (comme "#FF00FF" pour le magenta), ou des valeurs de rouge, vert et bleu (chacun entre 0 et 255) séparées par des virgules ou des barres obliques.

Options d'extension

Les options d'extension ajoutent des informations non-visuelles au fichier GIF de sortie. Ceci inclut les noms, les commentaires et les extensions génériques.

-x app-name extension
--app-extension app-name extension
Ajoute une extension de l'application nommée app-name avec la valeur extension dans le GIF de sortie.

-c texte
--comment texte
Ajoute un commentaire, texte, au fichier GIF de sortie. Le commentaire sera placé avant la prochaine trame dans le flux.

--no-comments et --same-comments affectent toutes les images suivantes, et s'appliquent exclusivement aux commentaires des fichiers d'entrée GIF, et non pas ceux ajoutés avec l'option --comment.

--extension number extension
Ajoute une extension numérotée number et avec pour valeur extension au fichier GIF de sortie. number peut être au format décimal, octal, hexadécimal, ou il peut être un caractère unique comme «n», dont le code ASCII est utilisé.

--no-extensions (ou +x) et --same-extensions affectent toutes les images suivantes, et s'appliquent exclusivement aux extensions des fichiers d'entrée GIF.

-n texte
--name texte
Définit le nom de la prochaine trame à du texte. Ce nom est stocké comme une extension dans le fichier GIF de sortie (numéro d'extension 0xCE, suivi par les caractères du nom de la trame).

--no-names et --same-names affectent toutes les images suivantes. Elles s'appliquent uniquement aux noms des fichiers d'entrée GIF, et non pas ceux ajoutés avec --name.

Options d'animation

Les options d'animation s'appliquent à des animations GIF, ou aux images individuelles dans des animations GIF. Comme avec les options d'image, la plupart des options d'animation ont trois formes, '--X', '--no-X', et '--same-X', et vous pouvez passer plusieurs fois la même option d'animation, par exemple,

gifsicle -b a.gif -d50 "#0" "#1" -d100 "#2" "#3"

fixe les délais des trames 0 et 1 à 50 centièmes de seconde, et les trames 2 et 3 à 100.

-d time
--delay time
Définit le délai entre deux images à time, qui représente une durée en centièmes de seconde.

-D method
--disposal method
Utilise method comme méthode d'élimination pour les trames suivantes. Une méthode d'élimination de trame détermine comment un spectateur pourrait retirer une trame quand il faut afficher la suivante. Method peut être un nombre entre 0 et 7 (bien que seulement 0 à 3 sont généralement significatifs), ou l'une de ces valeurs: none (laisse le cadre visible pour les trames suivantes), asis (même chose que "none"), background (ou bg) (remplace la trame avec le fond), ou previous (remplace la trame avec la zone affichée de la trame précédente). --no-disposal est équivalent à --disposal=none.

-l[nombre]
--loopcount [=nombre]
Règle le nombre de répétitions de l'animation à nombre. Nombre est un entier, ou la valeur forever pour faire une boucle sans fin. Si vous utilisez l'option --loopcount sans spécifier nombre, gifsicle utilisera la valeur forever. --no-loopcount (valeur par défaut) désactive les répétitions.

Réglez le nombre de répétitions à un de moins que le nombre de fois que vous voulez que l'animation soit répétée. Une animation avec --no-loopcount montrera chaque image une fois; --loopcount=1 répètera l'animation 1 fois, montrant ainsi chaque image deux fois, et ainsi de suite. Notez que --loopcount=0 est équivalent à --loopcount=forever, et pas à --no-loopcount.

-O[niveau]
--optimize[= niveau]
Optimise la taille des fichiers animations GIF . Niveau détermine combien d'optimisation sont appliquées; des niveaux plus élevés prennent plus de temps, mais peuvent avoir de meilleurs résultats. Il existe actuellement trois niveaux:

-O1
Ne stocke que la partie modifiée de chaque image. C'est la valeur par défaut.
-O2
Utilise également la transparence afin de réduire encore la taille du fichier.
-O3
Essaye plusieurs méthodes d'optimisation (le traitement est souvent plus lent plus lent, les résultats parfois meilleurs).

Il n'y a pas d'option --same-optimize.



-U
--unoptimize
Supprime les optimisations sur une animation GIF pour faciliter son édition.

Les animations GIF sont souvent optimisées (voir --optimize) pour les rendre plus petites et plus rapides à charger, ce qui les rend malheureusement difficile à modifier --unoptimize remplace les fichiers GIF optimisés d'entrée en fichiers GIF non optimisés, où chaque image est une représentation fidèle de ce qu' un utilisateur verrait à ce moment de l'animation.

Il n'y a pas d'option --same-unoptimize.

options GIF

Les options GIF ont des effets sur tous les fichiers GIF qu'ils sont lus ou écrits. Elles peuvent être désactivées avec '--no-option'.

--careful
Ecrit des GIF légèrement plus grand afin d'éviter des bugs dans certaines implémentations de GIF. Certaines versions de Java et Internet Explorer peuvent ne pas bien afficher le fichier GIF que gifsicle produit. Utilisez l'option --careful si vous rencontrez des problèmes avec une image particulière.

--change-color color1 color2
Change la couleur color1 par color2. (Les arguments color ont le même format que pour l'option -t). Vous pouvez changer plusieurs couleurs en même temps en utilisant plusieurs fois l'option --change-color. Les changements de couleur n'interfèrent pas les uns avec les autres, donc vous pouvez sans problème permuter deux couleurs avec '--change-color color1 color2 --change-color color2 color1’ . Les changements prennent tous effet lorsque le fichier GIF d'entrée est lu. --no-change-color annule toutes les modifications de couleur.

-k num
--colors num
Réduit le nombre de couleurs distinctes à num ou moins pour chaque GIF. num doit être compris entre 2 et 256. Cette option peut être utilisée pour alléger les fichiers GIF ou éliminer toute les tables de couleurs locales.

Si vous ne passez pas de palette de couleurs via l'option --use-colormap un groupe de couleurs sera choisi dans la table de couleurs existantes. Vous pouvez affecter ce processus en utilisant l'option --color-method. Gifsicle aura peut-être besoin d'ajouter une couleur supplémentaire (donc num+1 en tout) si l'image utilise la transparence.

--color-method method
Détermine comment la palette de couleur plus petite est choisie. Il y a trois choix: diversity, la valeur par défaut, est l'algorithme de la diversité xv(1), qui utilise un sous-ensemble strict du mélange des couleurs existantes.blend-diversity est une modification de celui-ci : certaines valeurs de couleur sont mélangées à un groupe de couleurs existantes. median-cut est l'algorithme médian décrit par Heckbert. --method est un synonyme de --color-method

-f
--dither
Cette option n'a d'importance que si la palette de couleurs a été changée. Avec --dither, l'algorithme de diffusion d'erreur de Floyd-Steinberg est utilisé pour remplacer au mieux toutes les couleurs qui ont été enlevées. Le résultat est meilleur, mais crée des fichiers plus gros et peut provoquer des artefacts d'animation, cette option est donc désactivée par défaut.

--resize hauteurxlargeur
Redimensionne le fichier GIF avec comme dimensions hauteur x largeur. La largeur ou la hauteur peuvent être un trait de soulignement «_». Si l'argument est largeurx_ alors le fichier GIF produit sera mis à l'échelle avec pour largeur largeur sans changer les proportions de l'image. Une opération analogue est effectuée pour une hauteur_x. Le redimensionnement est appliqué après que toutes les trames d'entrée aient été combinées et avant l'optimisation. L'algorithme de redimensionnement gifsicle est fait pour être rapide, pas pour la qualité du résultat; pour obtenir de meilleurs résultats vous aurez sans doute besoin d'utiliser d'autres outils.

--resize-width largeur
Identique à --resize largeurx_.

--resize-height hauteur
Identique à --resize _xhauteur.

--scale Xfactor[xYfactor]
Met le fichier GIF à l'échelle en utilisant la largeur et la hauteur spécifiées par Xfactor et Yfactor. Si Yfactor n'est pas défini, Xfactor est utilisé par défaut. La mise à l'échelle est réalisée après que toutes les images d'entrée aient été combinées, et avant l'optimisation.

--transform-colormap command
Command doit être une commande shell qui lit l'entrée standard et écrit sur ??la sortie standard. Chaque palette de couleurs dans le fichier GIF de sortie est traduite dans le format texte de palette de couleurs (voir --use-colormap ci-dessous) et envoyée à la commande. La sortie de cette commande (qui devrait également être au format texte de palette de couleurs) sera utilisée comme palette de couleurs à la place de la palette d'origine.

--use-colormap colormap
Définit la Palette de couleurs de l'image par colormap. La valeur de colormap peut être : web pour les 216 couleurs "web-safe"; gray pour les niveaux de gris; bw pour le noir et blanc, ou le nom d'un fichier. Ce fichier doit être soit un fichier texte (le format est décrit ci-dessous) soit un fichier GIF, dont la palette globale sera utilisée. Si --colors=N est également renseigné, un sous-ensemble de taille N de la palette de couleurs sera utilisé.

Les fichiers texte de palette de couleurs ont un format très simple:

# Chaque ligne hors commentaire représente une couleur, "rouge vert bleu"
# Chaque composant doit être compris entre 0 et 255
0 0 0 #comme ci-contre
255 255 255

Exemples:

Voici un tas d'exemples montrant comment gifsicle est couramment utilisé.

Premièrement, nous allons créer une animation, 'anim.gif':

gifsicle a.gif b.gif c.gif d.gif > anim.gif

Cette animation se déplace très rapidement : puisque nous n'avons pas spécifié de délai, un navigateur peut faire défiler les images aussi vite qu'il le peut. Ralentissons l'animation en introduisant une pause d'une demi seconde entre chaque image, en utilisant l'option --delay.

gifsicle --delay 50 a.gif b.gif c.gif d.gif > anim.gif

Si nous voulons aussi que le fichier GIF soit lu en boucle trois fois, nous pouvons utiliser l'option --loopcount:

gifsicle -d 50 --loop=3 a.gif b.gif c.gif d.gif > anim.gif

(Plutôt que d'utiliser l'option --delay, nous avons utilisé sa forme courte,-d. Beaucoup d'options ont des formes courtes, vous pouvez les voir en exécutant 'gifsicle --help'. Nous avons également abrégé l'option --loopcount par --loop, ce qui est correct puisque aucune autre option commence par 'loop'.)

Pour découper l'animation 'anim.gif' en images fixes:

gifsicle --explode anim.gif

ls anim.gif*
anim.gif anim.gif.000 anim.gif.001 anim.gif.002 anim.gif.003

Pour optimiser 'anim.gif':

gifsicle -b -O2 anim.gif

Pour modifier la seconde image de 'anim.gif ' par 'x.gif':

gifsicle -b --unoptimize -O2 anim.gif --replace "#1" x.gif

--unoptimize est utilisé car 'anim.gif' a été optimisé dans la dernière étape. La mdification d'images dans des animations GIFs optimisées est dangereuse sans --unoptimize; les images suivantes peuvent être corrompues apr le changement. Bien sûr, c'est ce que vous pourriez vouloir.

Notez que --unoptimize et --optimise peuvent être utilisés simultanément .--unoptimize affecte les fichiers GIF d'entrée , tandis que --optimize influe sur les fichiers GIF générés.

Pour afficher des informations sur la première et la quatrième images de l'animation 'anim.gif':

gifsicle -I "#0" "#3" < anim.gif

Pour rendre la couleur noire transparente dans tous les fichiers GIF du répertoire courant, et aussi afficher des informations sur chaque fichier:

gifsicle -bII --trans "#000000" *.gif

Passer deux fois l'option -I permet de forcer la production de fichier en sortie. Avec un seul -I les fichiers GIF ne seraient pas modifiés.

Pour modifier 'anim.gif' et utiliser un sous-ensemble de 64 couleurs de la palette Web-Safe:

gifsicle -b --colors=64 --use-col=web anim.gif

Pour faire une version noir et blanc de 'anim.gif':

gifsicle --dither --use-col=bw anim.gif > anim-bw.gif

Pour superposer un fichier GIF par dessus un autre - le fichier GIF généré sera la superposition des deux entrées - utilisez gifsicle deux fois:

gifsicle bottom.gif top.gif | gifsicle -U "#1" > result.gif

BUGS

Certains fichiers GIF générés peuvent s'afficher de façon incorrecte sur ??certaines implémentations GIF (par exemple, Java), voir l'option --careful.

Envoyez vos suggestions, ajouts, correctifs et bugs par email à kohler@cs.ucla.edu.

Voir aussi

Pour un tutoriel sur les images et animations GIF, vous pouvez essayer quelques-unes des ressources énumérées en ligne sur le site webreference.com:
http://www.webreference.com/authoring/graphics/animation.html

Auteurs :

Eddie Kohler <ekohler@gmail.com>
http://www.cs.ucla.edu/ ~ kohler /
Il l'a écrit.

Anne Dudfield <annied@frii.com>
http://www.frii.com/ ~ annied /
Elle l'a nommé.

Hans-Hansen Dinsen <dino@danbbs.dk>
http://www.danbbs.dk/ ~ Dino /
Méthode d'écriture des GIF par arbre adaptatif.

Des erreurs ? Merci de me les signaler : | Accueil du site traduction.cc